A.F.C. BLOIS 1995 : site officiel du club de foot de BLOIS - footeo

L'AFC1(PH) a eu chaud et Chitenay fait chuter l'AFC2 (1er Div)

30 mars 2015 - 23:03

AFC Blois : 2 Malesherbes : 1

Mi-temps : 0-1. Buts : pour l'AFC Blois, Reulier (83e, 87e) ; pour Malesherbes, Matan (38e).

Avec la victoire des Mérois sur Saint-Péravy la veille, les joueurs d'Aurélien Bigot n'avaient que peu de choix. Voire pas du tout s'ils souhaitaient conserver la 2e place de leur poule, derrière Sully. Il leur fallait battre coûte que coûte Malesherbes. Et ils n'ont pas chômé en première mi-temps. Cependant, malgré leur détermination, leur pressing défensif haut et leur précision dans le jeu de passes, impossible de mettre le ballon dans les filets de Frigo. Pire, après quelques situations intéressantes, un penalty d'Itoua stoppé par Frigo (20e) et trois occasions franches de Nessah (17e), Reulier (22e) et Dinar (31e), c'est Matan qui reprenait un beau corner au deuxième poteau (0-1, 38e). Les Loirétains prenaient alors confiance, et le jeu à leur compte, pour cette fin de période et une bonne moitié de la seconde. Mais les Blésois ne pouvaient laisser passer cette occasion, face à l'avant-dernier de la poule, de rester devant Mer au classement. Et à force d'insister, d'attaquer sans cesse la surface loirétaine, Reulier égalisait avant de donner la victoire à son équipe quatre minutes plus tard (2-1,87e).

 

 

Chitenay/Cellettes : 1 AFC Blois : 0

Mi-temps : 1-0. But : Porthault (32e).

Ce sont les leaders blésois qui démarrent bien le match en empêchant les locaux de jouer.
Le temps de se mettre dans le tempo et la jeune équipe de Bertrand Pineau prend peu à peu le contrôle du match.
En utilisant bien le ballon, Porthault aura deux occasions d'ouvrir la marque sur de bonnes combinaisons offensives.
La troisième sera la bonne et ce même Porthault ouvrira la marque après avoir récupéré un ballon mal dégagé par les visiteurs, celui-ci ajuste le gardien.
La seconde période est moins limpide et l'AFC tente de relever la tête mais de façon désorganisée et surtout sans être dangereux mis à part sur quelques tentatives individuelles hors cadre.
Les locaux auraient pu doubler la marque à plusieurs reprises mais par excès de précipitation ou manque de justesse échoueront dans le dernier geste. La fin de match est hachée et gérée avec beaucoup de maîtrise par les Castanéens.

N.R

Commentaires

Aucun événement