A.F.C. BLOIS 1995 : site officiel du club de foot de BLOIS - footeo

DHR: Portugais Joué : 2 AFC1 Blois : 0

9 novembre 2015 - 17:18

AFC1: Trop d'approximations et un manque criant d'efficacité !!

Portugais Joué : 2 AFC Blois : 0

Mi-temps : 0-0. Buts : Macky (63e), Kouachi (82e). Expulsion : à Blois, Dinar (64e).

Le manque de confiance affiché dans les deux camps s'est ressenti surtout en terme d'occasions manquées. C'est d'abord Benama qui rate d'un rien le cadre (7e). Dans la foulée, Blois gâche un trois contre un impardonnable (13e) et puis cela s'enchaîne : Benama rate son centre (16e), Corbin gaspille une munition en face à face avec l'excellent gardien remplaçant Z. Benama (22e), le duo Comert - Corbin vendange par deux fois (38e, 42e), et enfin Oualid trop gourmand clôt la série (45e). Trop d'approximations et un manque criant d'efficacité des deux côtés ont fourni un triste spectacle en cette première période. Le tournant de la rencontre intervient à la 63e minute alors que les attaquants du Loir-et-Cher manquent lamentablement un nouveau face à face à quatre contre… le gardien. Sur la relance, Macky reprend dans le but vide un tir repoussé par Leseignoux (1-0, 63e). Double sanction immédiate puisque le meilleur joueur blésois Dinar se voit signifier la sortie par l'arbitre pour contestation. A 11 contre 10, les Jocondiens vont enfin faire circuler le ballon et trouveront récompense sur une réalisation de Kouachi, entré peu de temps auparavant. Les Blésois ne reviendront plus.

NR41

 

Joué Portugais : 2 Blois AFC : 0

Mi-temps : 0-0. Arbitre : M. Pierrat. Buts : pour Joué, Macky (63e), Kouachi (82e). Expulsion : Dinar (64e) pour Blois.

Match de la peur au stade Jules Ferry où le manque de confiance affiché dans les deux camps s'est ressenti surtout en terme d'occasions manquées.
C'est d'abord Benama qui rate d'un rien le cadre (7e), dans la foulée Blois gâche un trois contre un impardonnable (13e), et puis cela s'enchaîne : Benama rate son centre (16e), Corbin gaspille une munition en face à face avec l'excellent gardien remplaçant Z. Benama (22e), le duo Comert - Corbin vendange par deux fois (38e, 42e) et enfin Oualid trop gourmand clôt la série (45e).
Trop d'approximations et un manque criant d'efficacité des deux côtés ont fourni un triste spectacle en cette première période. Le tournant de la rencontre intervient à la 63e minute alors que les attaquants du Loir-et-Cher " foirent " lamentablement un nouveau face à face à quatre contre… le gardien.
Sur la relance, Macky reprend dans le but vide un tir repoussé par Leseignoux (1-0, 63e). Double sanction immédiate puisque le meilleur joueur blésois – et capitaine – Dinar se voit signifier la sortie par l'arbitre pour contestation. A 11 contre 10, les Jocondiens vont enfin faire circuler le ballon et trouveront récompense sur une réalisation de Kouachi, entré peu de temps auparavant. Les Blésois ne reviendront plus.
Avec six titulaires absents José Concalvès a composé avec les rescapés. Son équipe rejoint le ventre mou du championnat… en attendant mieux. Chapeau tout de même en ces temps très durs.

NR37

Commentaires

Aucun événement