A.F.C. BLOIS 1995 : site officiel du club de foot de BLOIS - footeo

L'AFC Blois de nouveau reléguée ?

7 juillet 2016 - 00:02

La commission régionale de contrôle des clubs de la ligue a prononcé une mesure de rétrogradation administrative envers l’AFC. Le club blésois a fait appel.

La saison 2015-2016 vire au cauchemar pour l'AFC Blois. Alors que son équipe première est descendue sportivement de DHR en PH, entraînant par ricochet la rétrogradation de sa réserve de PH en D1, le club blésois pourrait de nouveau dégringoler dans la hiérarchie du football régional et départemental.

Réunie le 28 juin dernier, la commission régionale de contrôle des clubs de la ligue du Centre-Val de Loire – le gendarme financier régional – a en effet prononcé une mesure de rétrogradation administrative à l'encontre de l'équipe première de l'AFC. Lundi, la commission régionale sportive et des calendriers a pris note de cette décision et l'a officialisée dans un procès-verbal. Pour le moment, aucune équipe de l'AFC n'évoluera donc au niveau régional lors du prochain exercice. L'équipe fanion étant reléguée au 1er niveau départemental, la réserve glissant en D2.

Montrichard repêché ?

« On ne comprend pas ce qu'on nous reproche, jure le vice-président Ahmed Sabhi. Il n'y a aucune raison valable de nous infliger cela. Les comptes sont validés par un expert financier. Notre bilan est bon et à jour. On a même déjà payé nos cotisations de licences pour la saison prochaine. » Actuellement en pleine restructuration, avec l'élection d'un nouveau bureau ce dimanche, le club blésois payerait-il l'instabilité qui l'a accompagné tout au long de la saison ? Pour des raisons personnelles, Philippe Malinas avait souhaité quitter l'AFC, Saïd El Haddiq faisant office de remplaçant. Aux côtés de Mamadou Cissokho, le coordinateur technique du club blésois, le dirigeant, qui a annoncé ne plus être président du club hier, s'était rendu le 9 juin dernier devant cette commission régionale de contrôle des clubs afin de présenter les pièces et le dossier qui étaient réclamés depuis plusieurs semaines à l'AFC.« On nous a reproché de présenter une équipe démissionnaire, explique Ahmed Sabhi. C'est vrai qu'il y a une réorganisation au club et cela nous a demandé du temps pour tout mettre en place en respectant les statuts. C'est compliqué. Mais aujourd'hui tout est arrangé. Une nouvelle équipe va arriver à la tête du club après l'assemblée générale dimanche. Des partenaires sont aussi venus, notamment les frères Cissokho (Issa et Aly) qui vont nous aider. Franchement, il n'y a aucune raison valable de nous infliger cette sanction. Tout le monde est sous le choc. On se demande si quelqu'un veut la peau de l'AFC ? » Contactée hier, la ligue du Centre-Val de Loire de football garde les raisons qui l'ont poussée à prendre cette décision confidentielles pour le moment et n'a pas souhaité faire de commentaires. Le club blésois a en tout cas déjà fait appel auprès de la fédération française de football. « On va se défendre, assure le vice-président de l'AFC. Cela ne tient pas debout et on compte bien le démontrer. Nous ne sommes pas inquiets. Je ne vois pas comment la fédération pourrait valider cette décision. »
En attendant que les plus hautes instances du football français se penchent sur le cas de l'équipe blésoise, la ligue du Centre-Val de Loire a déjà revu la composition de la promotion d'honneur pour la saison 2016-2017. Et si la sanction envers l'AFC était confirmée, ce serait Montrichard, après l'US Vendôme et le FC Chartres déjà sauvés, qui serait repêché grâce au classement du fair-play des équipes classées dixièmes lors du dernier exercice. « On ne va pas se laisser faire, prévient Ahmed Sabhi. On ira jusqu'au bout. » Le feuilleton ne fait que commencer et risque bien d'animer l'été…

NR41

Commentaires

Aucun événement