A.F.C. BLOIS 1995 : site officiel du club de foot de BLOIS - footeo

PH: L'AFC Blois danse la Samba

10 avril 2017 - 22:01

AFC Blois : 2 Contres : 1

Mi-temps : 1-0. Buts : pour l'AFC Blois, Comert (5e), Samba Edji (68e) ; pour Contres, Campagna (87e).

Samba est un sacré danseur, et hier, ça s'est vu. Deux fois même. La première, lorsqu'il s'est joué de la défense controise pour marquer le deuxième but aidé par la déviation involontaire de Paul (2-0, 68e) ; la seconde, lorsqu'au milieu de ses partenaires, dans la moiteur des vestiaires, il a animé les chants d'après-match. Ce but, ajouté à celui inscrit d'entrée de jeu, par Comert de la tête, sur un service d'Aziz Dinar (1-0, 5e), lequel a délivré deux passes décisives hier, permet aux Blésois d'occuper seuls la 2e place qui conduit également en DHR. « On est sur une bonne dynamique puisqu'on est invaincus en 2017, a analysé après-coup celui qui en est déjà à 19 buts. Il reste cinq matchs et il faut les aborder comme si c'était des finales. » Contres, évidemment, a fait une mauvaise affaire, mais le but de Campagna a limité la casse (2-1, 87e), puisque son équipe garde l'avantage au goal-average particulier après sa victoire à l'aller (4-2). « On s'est trop mis la pression, admet Georges Cazeaux, si bien que les joueurs s'agacent vite et que notre jeu perd de sa fluidité. » Même en étant en dedans, Contres aurait pu revenir à égalité lorsque l'AFCB a trop voulu gérer : seulement Omar Dinar, malgré des côtes douloureuses, a repoussé sur la barre le tir de son coéquipier Adnane (90e+2), tandis que l'ultime frappe de Méthez est passée au ras de poteau (90e+7). Comme le leader Saint-Jean-le-Blanc a perdu à Notre-Dame-d'Oé (2-1), Contres a encore son destin en main et aussi la chance de recevoir quatre fois sur lors des six derniers matchs. Un mot pour finir sur le geste du match : la volée de 50 m de Comert qui est passée à l'extérieur du poteau pour 10 cm (81e). C'eut été la cerise sur le gâteau d'une rencontre vraiment plaisante, jouée sous une température printanière (26 °C) et avec un spectateur de choix, Issa Cisskho, joueur du SCO Angers (L1).

NR41

Commentaires

Aucun événement