A.F.C. BLOIS 1995 : site officiel du club de foot de BLOIS - footeo

NR41: Orchaise a fait trembler l'AFC Blois en coupe de france (2e tour)

29 août 2017 - 22:53

Orchaise (D3) : 1 AFC Blois (R2) : 3

Mi-temps : 1-1. Buts : pour Orchaise, Debaty (1re) ; pour l'AFC Blois, Itoua (15e), Dinar, (89e, 90e + 4).

Compte tenu des quatre divisions qui les séparent de l'AFC Blois, pensionnaire de régional 2, on ne donnait pas cher de la peau des Orchaisiots et pourtant ils ont plus que tenu la dragée haute à des Blésois, il faut dire, bien peu inspirés.
En ouvrant le score dès la première minute de jeu sur un corner de Juillard pour Debaty, qui seul, plein axe, plaçait une frappe en force sous la barre, les Orchaisiots semaient d'entrée le doute dans les têtes des Blésois qui réagissait timidement mais égalisait finalement sur leur première véritable occasion au quart d'heure de jeu lorsque Comert remisait intelligemment en retrait pour Itoua qui trouvait la lucarne opposée d'un superbe ballon enroulé. On craignait alors que le match devienne à sens unique mais les locaux, très bien en place et se battant sur chaque ballon n'était finalement jamais vraiment mis en danger et même la sortie prématurée sur blessure de Beucher ne contrariait en rien leur plan.
Orchaise atteignait donc la pause sur un score de parité obligeant l'AFC Blois, amorphe jusque-là, à accélérer dès la reprise mais le gardien, Boucher, se montrait vigilant sur une talonnade dans les six mètres de Comert (48e). Les Blésois échouaient ensuite à deux reprises par maladresse comme sur cette reprise écrasée de Comert, lui au moins irréprochable dans l'attitude, qui fuyait le cadre alors que l'attaquant blésois était seul au second poteau (70e).
Orchaise tentait même d'emporter la décision en contre, et sur un coup franc, Debaty, servi au deuxième poteau était tout près de donner l'avantage à son équipe mais sa reprise du plat du pied venait mourir dans le petit filet (74e). A force de pousser, l'AFC Blois allait tout de même finir par forcer la décision lorsque sur un coup franc discutable, Dinar expédiait le ballon dans la lucarne opposée (89e).
La fin de rencontre sera houleuse et les cartons tomberont, sauf pour le portier blésois, épargné par l'arbitre sur une sortie mal maîtrisée qui aurait pu offrir une balle d'égalisation à Orchaise (90e + 1). Un nouvel éclair signé Dinar, qui enverra une frappe pure des vingt mètres sous la barre, viendra mettre fin au suspense et à une tension qui faisait monter encore davantage la température. Pas de quoi toutefois rassurer l'AFC à une semaine de la reprise. Les Orchaisiots, eux, quittaient le terrain en héros, acclamés comme il se doit par leurs supporters

Commentaires

Aucun événement