A.F.C. BLOIS 1995 : site officiel du club de foot de BLOIS - footeo

Article NR41: Apo Comert et ses coéquipiers rêvent d’un exploit dimanche ( 5e tour coupe de France)

7 octobre 2017 - 23:03

AFC Blois (R2) - Romorantin (N2). Le club blésois n’est pas favori, mais avec de l’enthousiasme et l’appui des supporters, il espère bouleverser la hiérarchie.

Il ne reste plus que deux équipes loir-et-chériennes en Coupe de France et le tirage au sort a donc décidé il y a dix jours qu’elles allaient se rencontrer. Le match a lieu dimanche, au stade Tabarly à Blois.
Un jour de fête pour l’AFCB. Malgré la concurrence de quelques matchs de coupe du Centre-Val de Loire, la rencontre devrait attirer au moins 500 spectateurs. Le club recevant veut profiter de l’occasion pour donner une très belle image : la pelouse, bichonnée par la municipalité, est annoncée impeccable ; une haie d’honneur sera mise en place avec des enfants maquillés pour l’entrée des joueurs sur le terrain ; enfin, des stewards avec des gilets jaune fluo seront chargés d’avoir un œil sur le public.
“ On peut gagner 1-0 comme prendre une valise ”Refaire le coup de 2008. Il y a neuf ans, l’AFC Blois, qui s’appelait encore à l’époque l’AFM Blois, était allée jusqu’au 6e tour, battue à domicile par Saint-Pryvé (0-3), une équipe qui évoluait en CFA 2, soit trois divisions au dessus. La rencontre s’était déroulée sous une pluie diluvienne. Dans l’histoire du club, il s’agit du meilleur parcours.
Pas facile de choisir. Pour ce 5e tour, l’entraîneur blésois Zouhir Mamane a eu toutes les peines du monde à désigner un groupe de 16 joueurs. « Ils voulaient tous jouer et c’est normal. C’était un vrai casse-tête. Je n’ai pas cherché à récompenser qui que ce soit : j’ai juste décidé de prendre les meilleurs. » A l’inverse du championnat, le coach ne pourra faire entrer tous ses remplaçants (3 seulement) et toute sortie sera définitive.
Quatre anciens du SOR dans l’équipe d’en face. Trois joueurs de l’AFC Blois ont porté un jour les couleurs de Romorantin. Il y a d’abord Hakan Acar, 39 ans, qui y a joué entre 1997 et 2005 pendant 8 saisons, les trois dernières en National, il y a ensuite Abou Cissé qui a fait deux années en CFA, de 2009 à 2011 ; enfin, Aziz Dinar qui a joué une demi-saison avec la PH, d’août à décembre 2016. Le quatrième ancien membre du SOR n’est autre que le propre entraîneur de l’AFC Blois Zouhir Mamane, qui a joué en Sologne comme milieu récupérateur entre 2001 et 2003 avec comme bon souvenir la montée en DH.
Mamane : « Il faut se donner à fond ». Zouhir Mamane, 37 ans, agent qualité dans le secteur de l’automobile, est coach depuis bientôt deux ans. Quelques fois aussi joueur comme dimanche dernier face à La Riche (4-4). « A la 70e minute, on menait 3-1. On n’a pas le droit de continuer d’attaquer à tout va. On en a discuté cette semaine avec les joueurs. Je crois qu’ils ont compris. » Même avec un fort tempérament offensif, son équipe ne devra pas partir à l’abordage contre le SOR. « Je les ai vus en vidéo ; c’est une équipe très complète avec uniquement des bons joueurs. Il faut se donner à fond. Tout peut arriver sur un match : on peut gagner 1-0 comme prendre une valise (sic) ! »


Dimanche, 15 h, à Tabarly.

L’ÉQUIPE
AFC Blois : O. Dinar - Konaté, Moukhlis, Sbaï, Ouzanik - D. Cissokho, A. Dinar, Cissé, Edji - Acar, Comert.
Entraîneur : Zouhir Mamane.
Remplaçants : Moulida (g), N. Hadak, Bouchkar, Kadi, Lebchir.
Absents : Ozgun (suspendu), Itoua, Nessah, Bara, Laktir (choix).
STATISTIQUES
AFC Blois : 11e en Régional 2. Victoire : 0. Nuls : 2. Défaite : 1. Buts pour : 7. Contre : 8.
PARCOURS
4e tour : Lignières (D1) -
AFC Blois : 0-1.
3e tour : Dampierre (D1) -
AFC Blois : 2-4.
2e tour : Orchaise (D3) -
AFC Blois : 1-3.
1er tour : AFC Blois - Notre-Dame-d’Oé (R3) : 3-1.

 

Article NR41

Commentaires

Aucun événement