A.F.C. BLOIS 1995 : site officiel du club de foot de BLOIS - footeo

L' AFC Blois réalise un nouvel exploit en coupe du centre-Val de Loire

30 octobre 2018 - 23:57

Héros du match, le gardien blésois, Nabil Hamda, a mis l’ambiance dans le vestiaire.

AFC Blois (R3) : 2 Montargis (N3) : 1Déjà tombeur de Chambray (R2) au tour précédent, l’AFC Blois, qui connaît un début de saison délicat en R3, a réalisé une performance encore plus remarquable dimanche face à Montargis, pensionnaire de National 3. Peu de monde croyait en leurs chances, ce qui, cumulé aux conditions météo délicates, explique peut-être la faible affluence autour de la pelouse. Néanmoins, ceux qui étaient présents ont donné de la voix et les Blésois ont réalisé le match quasi parfait, en étant concentrés, combatifs et solidaires tout au long de la rencontre et en jouant les coups à fond offensivement.
Hamda impérial dans son butDès la 4e minute, la vieille garde sonnait la charge. Sur corner, Mamane déposait le ballon sur le crâne de Sbai, oublié aux six mètres, qui ouvrait le score d’un coup de tête croisé. L’AFC ne s’arrêtait pas en si bon chemin et à la 20e minute, Cissokho effaçait son vis-à-vis pour pénétrer dans la surface et décocher une frappe tendue qui trompait le portier montargois.
Les Blésois, bien en place, pouvaient également s’en remettre à leur gardien Hamda qui détournait d’une main ferme une frappe croisée (26e) pour ce qui allait être le premier d’une longue série d’arrêts décisifs. Même la sortie sur blessure de Sbai (33e) ne perturbait pas l’équilibre blésois, puisqu’Edji le remplaçait brillamment dans l’axe de la défense. Bellagra, lancé par Lebchir, était même tout près d’inscrire un troisième but d’une frappe enroulée qui obligeait le gardien à se détendre pour sortir le ballon en corner.
Il fallait ensuite la vigilance de Ouardane pour venir dégager in extremis un ballon qui filait dans les filets sur une des rares occasions montargoises de la première période.
Au retour des vestiaires, Montargis appuyait sur l’accélérateur et obligeait l’AFC à se replier devant ses buts, mais les attaquants de National 3 ne parvenaient pas à trouver le cadre ou butaient sur un Hamda en feu et impérial sur sa ligne, comme sur une frappe à bout portant de Tilliet (75e) ou sur un puissant coup de tête deux minutes plus tard. L’héroïque gardien blésois, qui fêtait hier son 29e anniversaire, ne pouvait néanmoins rien faire en revanche lorsque dans le temps additionnel, une frappe contrée revenait dans les pieds de Tilliet qui n’avait plus qu’à conclure tranquillement pour réduire le score.
Trop tard cependant pour Montargis, qui n’allait plus revenir et laissait les Blésois, auteur d’un véritable exploit, tout à leur joie. « En première période, on met deux buts en trois occasions et Montargis n’en a quasiment pas eu. En seconde, Montargis a joué son va-tout en passant à quatre attaquants et trois défenseurs et on a donc essayé de gérer. Quand on voit la prestation de notre gardien, cela aurait été bien de ne pas prendre de but mais on ne va pas être trop gourmand. Sur les 90 minutes, le résultat n’est pas illogique. Maintenant, l’objectif reste le championnat avec deux matchs importants face à Lucé, jeudi, et au Blois Foot le week-end prochain », concluait l’entraîneur blésois, Patrick Riquelme.
Mi-temps : 2-0. Buts : pour l’AFC Blois, Sbai (4e), Cissokho (20e) ; pour Montargis, Tilliet (90e+1).

Article NR41.

Commentaires

Aucun événement